Poivre vert fermenté au sel - Kampot

€15

Le poivre de Kampot IGP que nous vous proposons est le résultat de la sélection des meilleures récoltes, puis des meilleurs grains de poivre, pour une dégustation sans la moindre fausse note de cette épice rare.

Ce poivre est récolté à la main avant maturité. Les grappes sont ensuite égrapillées manuellement. Ces jeunes grains verts sont très fragiles et nécessitent un traitement minutieux.

Les grains de poivre sont lavés et échaudés et subissent un processus complexe de fermentation au sel de Kampot. Cette fermentation renforce la saveur qui se rapproche du poivre vert frais consommé sur place au Cambodge. Les recettes traditionnelles de la région de Kampot et Kep utilisent beaucoup le poivre vert frais (crabe ou crevettes de Kep sautés au poivre vert, ainsi que beaucoup de salades et plats locaux). Le poivre vert ne peut pas se conserver frais et doit être consommé dans les 3 ou 4 jours.

Le croquant du grain et l’explosion intense de saveurs de poivre frais en bouche font du Poivre Frais au Sel un produit unique, qui fait généralement l’unanimité. On distingue tout de suite des note fraîches et végétales que l’on retrouve dans le poivre vert avec un piquant délicat. Nul besoin de moulin, le Poivre Frais au Sel est prêt à consommer. Addictif dès le premier grain, le poivre au sel peut se déguster en apéritif, seul ou en accompagnement de cacahuètes grillées. Nous vous conseillons de ne pas le cuire, juste éventuellement le chauffer légèrement en fin de cuisson ou dans une sauce, afin qu’il garde son croquant.

Conseils d'utilisation :

Merveilleux en salade composée.

Il sublime à merveille des viandes comme le bœuf, le porc ou le canard. Il sera parfait dans vos terrines, pâtés et charcuteries. Il surprendra vos invités lors de l'apéritif. Il aime les céphalopodes, poulpe, calamar et encornets. Vous pouvez le parsemer dans vos salades. Il surprendra vos convives dans une mousse au chocolat ou déposés sur une glace ou des fruits poêlés.

Le Poivre Frais au Sel est à consommer sans modération !

La petite histoire : 

L'explorateur chinois Tchéou Ta Kouan décrit la production de poivre du Cambodge dès le 13ème siècle mais la production de poivre intensive remonte au début de la guerre d'Aceh en Indonésie (1873-1908).
Le sultan d'Aceh, nom historique de l'île de Sumatra, qui ne voulait pas laisser sa richesse à ses ennemis néerlandais, a brûlé ses plantations de poivre en 1873-1874.

Une partie de la production a ensuite déménagé au Cambodge dans la région de Kampot.

La pugnacité du goût du Poivre de Kampot faisait déjà l'unanimité auprès des gastronomes français, il est le roi incontesté des épices dans la cuisine des plus grands chefs français.

Il y a quelques années, en 2004, un expatrié français amoureux de la région, décide de réunir les fermiers possédant quelques poivriers, pour relancer la production dans cette région. En 2009, une appellation d’origine contrôlée (IGP) est créée pour protéger le Poivre de Kampot et attester de son caractère unique. Le Poivre de Kampot est aujourd’hui reconnu à nouveau comme l’un des meilleurs poivres du monde.

 

Piper Nigrum, de la famille des Piperaceae.

Découvrez aussi

Vu récemment